KNX : Une technologie aux infinies possibilités

La technologie KNX est la solution domotique choisie notamment lorsqu’il est question de nouveaux bâtiments. Elle revêt un aspect global et offre la mise en relation de nombreuses fonctions.

KNX

KNX signifie « Konnex » ou « connectivité » (liaison) et représente un bus de terrain pour la gestion automatique des bâtiments. KNX est issu de la fusion des organisations européennes EIBA, EHSA et BCI, dont l’objectif était de créer un standard commun pour les bus de terrain existants à l’époque. Aujourd’hui KNX est un standard reconnu à l’échelle mondiale dans le domaine de la gestion automatique des maisons et des bâtiments (ISO/ CEI 14543). Les directives de la technologie KNX sont régulées et définies par la « KNX Association » qui compte aujourd’hui plus de 370 fabricants à travers le monde. KNX est ainsi synonyme d’une sécurité d’investissement et d’avenir extrêmement élevée.

La technologie KNX

Le principal avantage d’une installation KNX réside dans sa polyvalence. KNX permet la mise en réseau, la programmation et la commande de l’ensemble des fonctions d’un bâtiment : du chauffage, de la ventilation et de la régulation d’ambiance en passant par l’éclairage et l’ombrage jusqu’aux systèmes d’alarme, de sécurité et d’information. La commande de ces fonctions s’effectue automatiquement par le biais de capteurs intelligents, manuellement sur des appareils de commande installés dans les pièces ou encore de manière centralisée via une visualisation – à partir de la maison ou sur des appareils mobiles (smartphones ou tablettes).

Capteurs et actionneurs : comment tout est lié ?

KNX peut être comparé à un système nerveux précis, équipé de capteurs et d’actionneurs. Tout ce qui est perçu par les capteurs est ensuite transmis aux actionneurs sous forme de commandes. A leur tour, les actionneurs déclenchent la réaction souhaitée : ils déclenchent la lumière lorsque les conditions de luminosité sont trop faibles, ils chauffent lorsqu’il fait trop froid et commande le store en cas d’éblouissement trop intense du soleil.

La séparation de l’alimentation électrique des commandes est un facteur décisif. Alors que la commande et la distribution d’énergie sont reliées dans une installation courante, les participants KNX communiquent au moyen d’un circuit de distribution propre, divisés en sections, à savoir des lignes, pouvant accueillir jusqu’à 64 commandes par ligne.

En amont du projet…

Avant d’opter pour une installation domotique, il convient de définir précisément vos envies et besoins, car : « Toutes les technologies ne sont pas bonnes selon l’âge et les besoins de la personne. Toutes les fonctionnalités sont possibles, mais une réflexion avec le client est nécessaire. Puis une étude doit être réalisée par l’installateur».

L’installation doit également être pensée au moment de la conception des plans. Vu que le système peut être conçu individuellement, des solutions pour tous les budgets sont envisageables. «Par ailleurs, ce système prévoit des composantes électroniques haut de gamme que nous recommandons de protéger dans l’installation électrique par des systèmes de surtension/ parafoudre.»

BON À SAVOIR

SMARTHOUSE – MARCO ZENNER

Depuis 10 ans, le grossiste à valeur ajoutée Marco Zenner Sàrl a créé la smarthouse, conçue sur les standards KNX. Au sein de showroom situé Z.I. ZARE Est à Ehlerange, un appartement en situation réelle a été créé pour présenter toutes les fonctionnalités actuelles de la domotique. Toute la maison est gérée via un terminal.

« Il s’agit d’un ordinateur placé dans le mur à partir duquel on peut gérer tout ce qui est stores, lumière, chauffage, créer des ambiances, des scènes pièce par pièce, obtenir des informations météorologiques, et surveiller la maison ».

Le showroom peut être utilisé par les installateurs, les maîtres d’oeuvre et les architectes afin de montrer à leur client ce qui est possible. De même, le client final peut obtenir des explications sur l’ensemble des solutions sur place par un personnel qualifié (de préférence sur rendez-vous).

A lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *