Les matières tendances : De nouvelles matières pour tous les goûts

Pour répondre aux préoccupations écologiques et éthiques du moment, les créateurs privilégient les matériaux naturels : bois, rotin ou matériaux recyclés. A l’opposé, un autre mouvement s’affranchit de ces contraintes en s’orientant résolument vers un luxe qui impose l’emploi de matières nobles et plus classiques, comme le velours ou la soie.

Matériaux éthiques et écologiques, incontournables

Ils sont présents partout dans la décoration, et envahiront
bientôt votre intérieur, si ce n’est déjà fait. Les matières éthiques favorisent le bien-être humain, animal et environnemental, les savoir-faire locaux et les productions en petite série. Sans danger pour la santé et favorables au développement durable, ces matér- iaux sont en phase avec les attentes d’un public préoccupé par les dangers qui menacent les êtres humains et leur environnement.

Le bois et ses déclinaisons

Parmi ces matériaux durables et responsables, le bois tient une place importante. Il se décline en version brute et dans des teintes foncées dans un esprit montagnard privilégiant l’authentic- ité. Pas de fioritures, juste l’essentiel, pour ce mobilier sans patine, solide, simple et fonctionnel, composé de tabourets, bancs, tables et buffets semblant tout droit sortis d’un chalet perdu dans la montagne. Le bois participe également au renouvellement des intérieurs de style scandinave. Il est clair cette fois-ci, teinté de miel ou de caramel, et s’associe à des tissus à motifs pour apport- er un petit coup de neuf à un style devenu, au fil du temps, un classique de nombreux intérieurs.

Les matières tendances
©Kave Home

Le naturel et l’exotisme du rotin et de l’osier

Comme une invitation au voyage, le rotin et l’osier sont toujours aussi appréciés et présents partout. Ils se déclinent en miroirs soleil à l’allure rétro, typique des années 70, en fauteuils, ou en de multiples accessoires de rangement ou des paniers à linge. Le cannage fait un retour remarqué. Les fauteuils cannés se plaisent beaucoup à l’intérieur et passent sans problème du séjour à la terrasse. Il en faudrait peu pour que l’on s’entiche si fortement de ce nouvel élément de mobilier, qu’il pourrait même porter atteinte à la suprématie de ce cher fauteuil en rotin, star incontestée de nos intérieurs depuis déjà plusieurs saisons.

Les matériaux recyclés, imparfaits et étonnants

Bienvenue dans l’univers de la récup avec de nouveaux matériaux à l’esthétique inattendue. Les matériaux recyclés sont élaborés
à partir de plastique ou de métal et de matériaux naturels. Les imperfections, stigmates de leur ancienne vie, sont conservées, afin de préserver leur authenticité et leur singularité. Fauteuils, coussins, vases ou luminaires fabriqués à partir de ces nouvelles matières sont uniques et c’est ce qui contribue à les valoriser.

A contre-courant, les matières luxueuses font de la résistance

Aux antipodes de la tendance écologique et responsable, certains assument leur goût prononcé pour les matières luxueuses et plus traditionnelles : le velours, le satin et la soie. Le velours se décline en couleurs vives et habille fauteuils, canapés et poufs, ou en couleurs pastel, motifs floraux ou animaliers.

Le laiton et la laque, une touche de brillance en plus

Nuances de rose, d’or, d’argent, cuivrées ou nacrées, le laiton développe toute sa gamme de tonalités et apporte une touche brillante aux pieds des chaises et des fauteuils et un peu de glamour au mobilier scandinave. La brillance est décidément une valeur montante. La laque permet des audaces dans ce domaine impossibles à obtenir avec une autre matière, et repousse les limites d’un kitsch parfaitement assumé. Briller de mille feux, tel semble être un des nouveaux impératifs de la déco actuelle.

L’écologie et l’éthique encouragent l’emploi de matériaux naturels ou recyclés »

A lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *