VITRAGE : à adapter selon l’habitat

S’il fait pénétrer la lumière dans nos intérieurs, le vitrage possède également d’autres propriétés. Isolant thermique, acoustique, anti-effraction, anti-solaire… la liste de ses atouts est longue et le choix d’un vitrage doit désormais répondre à un certain nombre de critères.

A l’heure où la performance énergétique des logements constitue une préoccupation majeure pour tous, la qualité du vitrage pour une fenêtre est un élément majeur. Si aujourd’hui les vitrages possèdent de très bonnes qualités isolantes et offrent d’excellents résultats en termes de performance énergétique, reste qu’il existe une large palette de vitrages, avec des atouts propres à chacun. Ainsi, selon que l’on souhaite un vitrage thermique, anti- solaire, antibruit, anti-effraction ou encore coupe-feu, le choix ne se portera pas sur le même produit.

A titre d’exemple, le verre feuilleté multicouche est parfaitement adapté si l’on désire une fenêtre sûre contre les effractions et une bonne protection acoustique.

Pensez sécurité et entretien

Pour les nouvelles constructions, on privilégiera le triple vitrage pour ses bonnes capacités isolantes, alors que pour l’ancien, le double peut suffire. (voir article suivant)

En matière de sécurité des personnes lors de bris de verre ou des effractions, on trouve deux types de verres spécifiques : le verre feuilleté et le verre trempé. Alors que le verre feuilleté est composé de plusieurs feuilles de verre collées et maintenues par un film PVB, le verre trempé se caractérise quant à lui par le traitement qu’il a reçu, lui permettant d’être cinq fois plus performant qu’un verre traditionnel.

Parmi la gamme de vitrages proposés, il est également possible de choisir un verre coupe-feu, même si ce type de vitrage est plutôt réservé aux bâtiments publics.

Particulièrement intéressant pour sa facilité d’entretien, et donc pour les maisons dotées de nombreuses fenêtres, le verre autonettoyant est recouvert d’un traitement qui permet d’éliminer les saletés accumulées à l’extérieur par les rayons UV, avant de les faire disparaître avec la pluie.

Le bilan thermique

La prise en compte du bilan thermique global est extrêmement importante. Le type d’habitation joue un rôle décisif dans la comparaison des solutions de vitrage. Dans le cas d’un logement ancien, la première préoccupation sera de renforcer l’isolation générale du bâtiment pour diminuer la consommation de chauffage. Si l’ensemble de l’habitation est énergivore, passer du double vitrage au triple vitrage permettra des gains en énergie restreints par rapport à l’investissement et en comparaison avec un double vitrage performant. En revanche, si votre projet s’inscrit dans le cadre de la construction d’une habitation neuve à très basse consommation énergétique comme les maisons passives que nous construisons actuellement au Luxembourg, le vitrage prendra une part importante dans le bilan thermique global du bâtiment. Il peut permettre de baisser de façon significative les charges en chauffage, voire de s’en passer complètement.

Les vitrages thermiques actuels sont dotés à plus de 99% de gaz argon.»

D’autres articles à lire ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *